Micromania Games Show 2005

Publié le par iftol

Le week-end dernier avait lieu le Micromania Games Show (MGS ) à la Porte de Versailles.
Un événement qui commence à bien fonctionner et se forger une belle réputation et dont, seuls les membres de Micromania, pouvaient accéder.
Bien que n’ayant pas réalisé d’achats dans cette enseigne depuis quelques années, j’ai quand même, au forcing, réussi à avoir mon sésame.
 
Le MGS offrait l’occasion de découvrir en exclusivité les prochaines galettes numériques qui débarqueront dans nos salons, les produits dérivés, les accessoires et autres choses.
Cette année, outre certains jeux, nous pouvions s’essayer à la fameuse Xbox360 qui sortira le 2 Décembre.
 
Voici un petit reporting non exhaustif de ce que l’on pouvait découvrir au salon, le tout agrémenté de quelques photos prise à la volée.
 
SEGA :
Sega est depuis un petit moment silencieux, mais sous ses airs tranquilles,il guette...
On pouvait s'essayer à Shadow ( le pendant ténébreux et sombre de Sonic). Le jeu est à comme son habitude hyper speed, plutôt rectiligne avec de chatoyants graphismes. Le jeu était également présenté sur Xbox360 où les graphismes étaient sublimés et la vitesse améliorée...
A côté de ça, Sega présentait à huit clos son novateur Fps Condemned...la file d'attente était longue et le temps me manquait...je n'ai pu y assister...
 
Un Sonic, tout de bleu et blanc vêtu, se promenait sur le salon.
Je lui donne la palme du gars le plus cool...
 
Je ne sais pas qui était en dessous mais il a bien du se marrer...Ce sonic draguait les filles, se promenait avec une démarche nonchalante, m'a fait un chek-ça et un big-up à la mode west-coast, a envahit le plateau de Gameone, bref, un vrai saltimbanque...on ne le tenait plus.
Longue vie à Sonic ;-)
 
ACTIVISION :
Passage rapide sur ce stand qui pressentait True Crime 2, Call of Duty 2, aussi dynamique que le premier mais qui cette fois nous emmène en Afrique du Nord !
Le jeu Pc présenté était basé sur la démo...A côté de cela, il était également visible sur PS2.
Un nouvel épisode de Tony Hawk était présenté (il était prévu qu'il passe en personne sur le stand !!) et le spiderman maison également.
Le grand regret du salon, je n'ai pas pu jouer à The Movies, le prochain jeu de Molyneux ( Populus, Black and White, Fable...), tout simplement parce que...je ne l'ai pas remarqué !!!
Enfin, Gun, un GTA like mais placé au Far west profitait d'un grand stand et deux personnes costumés avec une  demoiselle fort mignonne...jugez vous-même.
 
Pour VIVENDI :
On pouvait s’essayer à un Gta-like ( c'est la mode ) sur 50cent, le rappeur américain piqué à la créatine...
  
En face, Le stand de la PES LEAGUE  trônait fièrement.
Plusieurs bornes PS2 notamment jouaient PES5...toujours plus beau, encore plus technique, le jeu reste la référence footballistique su console.
Beaucoup de match faisaient confronter des badauds affublés de leur manettes...Toutefois, ces derniers jouaient encore sur PES4 avec commentateur à l'appui des différentes actions de chaque match.
SONY :
Sony a mis l'accent sur sa PSP...
J'ai desesperemment cherché des yeux GTA sur Psp et Shadow of colossus sur PS2 en vain, toutefois, le stand contenait d'autres surprises
Un jeu de Quizz, style question pour un champion sans Julien Lepers (trop degouté) avec principalement des questions musicales où 4 personnes jouaient ensemble...très convivial.
A côté, se déroulait un grand karaoké sur des classiques "comme un ouragan" ou autre "sous le soleil des tropiques", amusant !
Egalement des nouveautés Eyetoy toujours aussi épuisant...
La psp déroulait les classiques du genre comme Medievil, wipeout et la PS2 quelques news comme sly raccon qui passe à la Full 3D ou un jeu de course basé sur Jack, plutôt joli.
Mais Le gros du stand était quand même Soul Calibur 3, toujours aussi beau, aussi puissant, le jeu sera une exclu Ps2, donc pas de Link...Sony organisait des concours de baston perpétuels, je n'ai pas pu m'essayer au mode solo. On retrouve avec plaisir des persos qui avaient disparus sur le second opus, tels Rock, ou encore Siegfried...piquant quelques recettes par-ci, par-là (tekken 5), le jeu s'annonce comme une nouvelle référence dans le jeu de baston (à l’arme blanche).
Je me suis bien sûr essayer au concours, mais devant l'absence de Sophitia, personnage que je maitrise le mieux et qui n'est disponible qu'après quelques minutes de jeu, je n'ai pu faire face et ai lamentablement échoué dès le 1er tour ! arghh !
Mon adversaire m'a quand même avoué à demi voix, qu'il avait finit en finale lors du dernier tournoi, il y'a 10 minutes de çà...mais bon, quand même, au 1er tour merde !
Parrallement était présenté Tekken 5 qui a ses adeptes, mais qui faisait quand même pâle figure devant Soul Calibur 3.
SC3 devrait sortir courant novembre...
 
On pourrait croire que ce salon était réservé aux consoles, et bien non ! Le pc y avait aussi sa place.
Ainsi à côté de Call of Duty 2, on pouvait admirer Quake 4.
Que dire de Quake 4...La licence bénéficie d’une solide renommée chez les pcistes, notamment sur le Multi joueur grâce à Quake3.
Mais là, j'étais déçu !!
Le jeu est beau, magnifiquement beau ( Pc modestes s'abstenir...réservé aux cartes graphiques survitaminées ), usant le moteur de Doom3 jusqu'à la moelle.
Moteur amélioré pour le jeu, les couleurs fusent...on passe d'une terre martienne ocre à des intérieurs sombres et glauques ressemblant fortement à Doom (tiens !)...Quel le hic alors ? Et bien, jai trouvé le jeu bourrin, lassant, un peu comme Doom3...Les nouveautés graphiques, avec le zoom sur les armes,la fenêtre sur le côté qui fait apparaître son coéquipier ainsi que l'ugrade des armes n'y feront rien...dommage.
Mais peut-être faut-il dépasser l'heure de jeu pour y trouver un quelconque intérêt...m'enfin !
F.E.A.R. etait également présenté, et là c'est mieux...le jeu est beau, en plus du Fps on retrouve une dimension survival-horror dans le jeu plutôt plaisante...les méchants ne sont pas des stupides monstres ( qui a dit comme dans Quake4 ?? ), mais des militaires doués d'intelligence ( je n'aurais jamais pensé un jour associé les mots militaire et l'intelligence ainsi...) qui appèleront à l'aide s'il le faut, vous tireront dessus même une fois touchés, tirent à l'aveuglette, boitent une fois blessés, essaieront de vous contourner...enfin, un vrai challenge où il ne s'agit plus de tirer dans le tas !
Ajouté à cela la possibilité de faire du slow motion, et ralentir le temps, vous laissant le temps de viser au plus précis...
Et puis comme dit plus haut, il y'a aussi une dimension mystique au jeu, une jeune fille ressemblant à la gamine flippante de The Grudge apparaîtra de temps en temps hantant les lieux, vous rendant parano...bref, une bonne surprise que ce F.E.A.R.
 
XBOX360 :
J'aurais pu dire "Microsoft" sur le titre, mais non, il vaut mieux appeler ce stand Xbox360 tant la console etait présente.
C'etait évidemment un des incontournable stand du salon...Tout le monde voulait voir la bête...d'autant plus qu'il s'agissait de la 1ere présentation européenne de la console au public.
Stand immense, djeunz animateurs dans le moove, dj au platines, beaucoup de zik (ou plutôt de bruit ) écrans géants de tout côtés, animatrices plutôt ragoûtantes, beaucoup de Xbox360 en démo, une cinquantaine de bornes jouables, bref, Microsoft a fait les choses en grand !
Alors verdict !
Je n'ai pas vu Pefect Dark Zero, d'un côté, heureusement, au vu des 1eres images traînant sur le Net.
Kameo etait  (enfin ) bel et bien présent.
Rappelons que ce jeu Rare a traîné, traîné...Initialement prévu pour le lancement de la GameCube et bah ouais ça date !!!), puis sur Xbox suite au rachat de Rare par Microsoft et enfin sur X360 .Disons le tout de suite, la claque graphique est là, en tous les cas pour les consoleux.
En effet, les effets de blur, de Bump-mapping et autres jovialités graphiques sont connues des riches Pcistes disposant d'une bonne carte graphique.
Toutefois, le plus bluffant est certainement le nombre de persos gérés simultanément par la console...c'est tout simplement hallucinant...Ca ne rame pas d'un pet, des centaines de persos se déplaçant par meutes de 20, qui volent en éclat dans tous les sens quand on fonce dessus, un véritable un feu d'artifice où chaque particule est représenté par un personnage doté de ses propres caractéristiques et mouvements...il faut vraiment le voir...limite grisant !
L'autre jeu événement etait sans contestes Project Gotham Racing 3, jeu de course et de simulation automobile...grand concurrent de Gran Turismo.
Plusieurs bornes étaient présentes...un concours de courses retransmises sur grand écran etait organisé.
A noter que ces bornes avaient une spécificité, il s'agissait de grosses boules totalement hermétiques siglées Xbox360 (vois photos ).
Le jeu est une tuerie...graphique.
Il y'a des reflets de partout...aucun ralentissement, on voit les décors de loin, très loin, et aucun immeuble n'apparaît au dernier moment devant vous, les spectateurs se poussent des barrières de sécurité quand la voiture s'y approche dangereusement.
 
Le jeu est beau et rapide, gageons qu'il sera le fer de lance de la Xbox360 en décembre.
Dead Or Alive etait là aussi, beau, très beau...même si j'ai préféré Soul Calibur 3 (voilà c'est dit ! )
En fait les bornes X360 pullulaient un peu partout selon les éditeurs...et notamment chez Electronic Arts ( le gros ricain du salon) qui présentait sa panoplie de jeu de sport...Alors, c'est sûr un NBA live sur X360 ca calme, les joueurs sont reconnaissables, ca va vite, c'est beau, au detail près, on peut voir la sueur perler sur leurs membres échaudés par l'effort ( waou la phrase...), Madden Footbal est aussi bluffant tout comme Tiger Woods.
 
M'extirpant hors de cette frénétique cérémonie où la boite blanche et verte etait adorée telle une divinité, je me suis mis à réfléchir ( ça m'arrive...parfois ).
Qu'apporte t'elle à nos ambitieux désirs vidéo ludiques ?
Evidemment tout est plus beau, on se rapproche d'un certain réalisme, les graphismes et techniques graphiques sont exacerbées.
Bien sûr des jolis graphismes apportent un plus, mais qui ne s’est pas surpris à avoir la banane ( je parle du sourire ;-)) et prendre son pied sur un vieux Mario Kart, ou un Gta aux minables graphismes, il faut bien le reconnaître, ce qui ne l’a pas emeché de cartonne malgré son handicap graphique.
Bref, passé la claque graphique, on se lassera, on s'habituera...la puissance de la console doit être mise au profit d'une nouvelle manière de jouer, de choses qui nous surprennent, nous égayent les mirettes...Bref, à part Kameo qui sortait du lot pour son originalité, rien de nouveau hormis un dead Or Alive cinquante douze, et un énième Fifa ( d'ailleurs la pelouse du Fifa X360 est d'une laideur sans nom, plate...elle est mieux réalisée sur Pes 4 )
 
ELECTRONIC ARTS :
Outre la panoplie des jeux de sports précités, les américains nous montraient Need For speed Most Wanted qui revient aux sources, mixant le tuning, et les courses avec les forces de polices...jouissif.
 
Harry Potter, les Sims etaient aussi là, le dernier SSX egalement.
Ces jeux ne m'intéressant pas énormément, je ne m'y suis pas attardé.
Par ailleurs, EA créaient un gros Buzz autour du Parrain...caché du regard du vulgus pecus, il fallait montrer patte blanche pour entrer dans le salon privé réservé au jeu...J'avoue que l'envie n'etait pas là...et je ne suis donc pas entré dans l'antre, gardée par un grand gorille, la main droite sur l'oreillette prêt à refouler toute personne semblant suspecte.
Ce jeu est une histoire parallèle de la trilogie du parrain, on joue le bras droit du parrain de la mafia, et l'on doit convertir les commerçants à payer la dette, éliminer les autres prétendants aux titre de Parrain, faire respecter la loi du dictateur au cigare etc...
Etait également présenté Black, un Fps fait par les créateurs de Burnout qui, selon les dires, surpasse tout ce qui existe actuellement sur Ps2 ( pas vu...).
 
UBISOFT :
2 jeux etaient pricipalement presentés :
Prince Of Persia, les deux royaumes : Toujours aussi beau, aussi maniable et virevoltant, le prince nous en met encore plein la vue. Dans cet épisode, il pourra se transformer en prince démoniaque, ainsi faudra-til gérer les 2 aspects du prince.
Le jeu présenté etait en « working progress » et souffrait de quelques bugs…On pouvait diriger le prince en position de fakir dans tout le stage, le faisant voler au-dessus du niveau, c’etait drôle…
A noter que le stand est très joliment agencé…on y trouvait beaucoup de décors orientaux, des tapis perses et une belle statue du Prince…sûrement le plus beau décor du salon.
 
L’autre gros jeu présenté etait King Kong, basé sur l’adaptation cinématographique de P. Jackson (auteur du seigneur des anneaux)…C’est P.J lui-même qui a contacté Ubisoft et Michel Ancel ( créateur de Rayman, de Beyond good and evil) pour créer ce jeu.
 
Il en ressort un jeu qui aura deux gameplay differents…On peut incarner Jack (le réalisateur du film, si vous connaissez l’histoire), le jeu se déclinant sous la forme d’un Fps…mais on peut aussi incarner Kong, et là le jeu devient un jeu d’action plateformes.
La borne Ps2 pressentait beaucoup de bugs…Kong etait lent, les graphismes laissaient à désirer et j’avais une impression de gâchis.
J’allais quitter le stand sur ce sentiment, quand une charmante hôtesse m’a invité à assister à la conférence de presse du jeu incluant une demo du jeu sur Xbox. Evidemment toute photo etait interdite…j’ai pu quand même shooté le bucolique décor installé par Ubisoft pour l’occasion. Assis sur des rondins de bois, au milieu de plantes, on pouvait découvrir le jeu.
Là le jeu etait tout autre, la partie Fps est complètement immersive, j’avais l’impression d’un Call of Duty en pleine jungle…l’ambiance etait là, les graphismes reflétaient agréablement tous les teints de la jungle, le jeu ne souffrait d’aucun ralentissement.
La partie avec Kong est jouissive avec un sentiment de puissance énorme.
Kong détruisait tout sur passage…les dinosaures présents étaient broyés sous les puissantes pattes du Kong.
Bref, au final, une très bonne impression sur le jeu…il est bizarre et dommage qu’on doive faire l’effort d’aller à cette conférence pour trouver un jeu correct. Les personnes s’arrêtant à la borne ont du avoir un goût d’inachevé.
 
ATARI :
Le stand faisait la part belle à DBZ Budokai Tenkaichi (à tes souhaits !)...Le jeu intègre encore plus de persos, tous les décors sont destructibles et le terrain de jeu est immmmmense !
Des concours étaient organisés sur le stand où les adeptes de Budokai pouvaient s'exercer et confronter leur maitrise du jeu.
 
A côté etait présenté Path Of Neo, qui comme son nom l'indique, prend comme héro le Néo de Matrix.
Le jeu a l'air terrible...Néo combat comme dans le film avec des mouvements qui sortent d'on ne sait où, le bullet-time (cette faculté de ralentir le temps pour néophytes ) est au rendez-vous...La licence Matrix méritait un jeu à la hauteur des films (du 1er en tous cas !), c'est peut-être chose faite...Les daubes Enter the matrix  et autres Matrix online m'avaient extrement déçu, Path of Neo semble être sur la bonne voie...esperons qu’il suivra le lapin blanc jusqu’au bout...
 
NINTENDO :
Enfin, last but not least, comme diraient les anglais, c’est le tour de Nintendo
Il s’agissait un peu de la force tranquille du salon…pas de tapages à la Electronics Arts, de trompe-l’œil à la Microsoft mais du solide…des jeux !
 
Les stands Nintendo se repartissaient en plusieurs blocs distinctifs.
Le stand Ds, celui consacré à Nintedogs et enfin Zelda !
Oui, Zelda etait là, tout comme le parrain, l’entrée etait filtrée, derrière des draps noirs, la perle de Nintendo offrait au curieux et avides joueurs un voyage dans le pays enchanteur de Link.
Sous ce gros bloc noir, plusieurs bornes proposaient de jouer à Zelda.
Accueillis par de charmantes hôtesses, le jeu me tendait les bras…
Le jeu offrait 3 stages jouables, scotché à la manette sans fil, Link nous proposait une promenade bucolique à dos de cheval et un épique combat perché sur le pont-levis d’un château aux portes enflammées.
Le jeu est beau, comme d’habitude chez Nintendo, les actions de Link se retrouvent rapidement…la maniabilité et la jouabilité, toujours exemplaire de la part de Nintendo nous révèlent un grand jeu…pleins de surprises.
Je regrette toujours ce gel d’image à chaque fois que l’on cogne un ennemi…mais bon, c’est une marque « Zelda », de plus l’animation du cheval (Epo quelque chose…) est moins bien réalisée que sur un Shadow of Colossus par exemple…
Ce jeu sera sûrement un des derniers jeux sur Cube et on sent qu’elle donne toutes ses tripes sur ce jeu…
On l’a attendu, il nous arrive tardivement mais il est là…
Un regret, Nintendo garde secret la partie transformation…En effet Link a la possibilité de se transformer en une sorte de loup-garou décuplant ses forces et proposant ainsi au joueur un nouveau gameplay.
 
 
L’autre jeu événement de Nintendo est bien sûr Mario Kart sur DS, dont les prouesses Wifi étaient mises en avant.
Plusieurs concours étaient organisés…et on pouvait s’essayer à 8 sur des pistes de Mario Kart.
Assis sur des sièges « style Formule 1 », les joueurs se donnaient la bourre sur des circuits en Wifi…Au vu de leurs sourires, on peut d’ores et déjà dire que le jeu sera un succès (qui en doutait ? ).
Un petit regret, le dual screen ne sert pas à grand-chose…dis M. Nintendo, pourquoi ne pas utiliser plus sérieusement cet autre écran ?
 
 
 
Enfin, Nintendogs
Le jeu fait un carton à travers le monde…Cette version canine et évoluée du Tamagotchi a déjà ses émules.
Il est étonnant de voir que les filles, plus particulièrement raffolent de ce  jeu.
Le stand se composait par des sofas bien douillets et accueillants devant une table.
Sur cette table, reposaient les différentes DS incluant le jeu, DS de toutes les couleurs, le rose étant assaillis par la gente féminine
Un endroit etait même prévu pour échanger ses bébêtes grâce à la connexion Wifi…De cette borne, on pouvait aussi télécharger des jeux, goodies et autres add-ons réservés à la DS
 
 
.
 
 
 
Tout comme Sega avait sa mascotte avec Sonic, Nintendo avait son Mario.
Un Mario qui danse à merveille sur le Dance Dance de Nintendo…c’etait assez drôle de le voir gesticuler en rythme et enchaîner des « perfects » sur l’écran géant !  
 
 
Enfin, Nintendo présentait son nouveau joujou, la GameboyMicro…une gameboy minuscule…et afin de bien faire passer le message, des hôtesses de charme, aux jupes écossaises portaient les dites GB micro, accrochées sur elle.
Ainsi, quand on jouait, on avait une charmante jeune fille qui nous accompagnait…bien belle 
 initiative de Nintendo !!
 
 
 
GAMEONE et les GOODIES :
 
GameOne, la chaîne du jeu vidéo etait également présente.
Pour l’occasion, La GameZone, émission quotidienne traitant du jeu vidéo, etait tournée en direct.
Evidemment tous les animateurs étaient présents, et beaucoup de monde s’agglutinait autour du plateau.
Pour les connaisseurs, Julien etait là ainsi que Tomy (grand gaillard), Julie (oui, Christophe, ta mignonne chérie etait présente ;-) Alex, le Stagiaire, etc.…
Des concours etaient organisés sur le plateau, avec pléthore de cadeaux à gagner…

A propos de cadeaux, les salons, sont souvent une aubaine pour les collectionneurs.
Moult goodies peuvent y être dénichés et votre serviteur n’a pas dérogé à la règle…
 
Posters, bracelets, cd de démonstrations, sacs en tous genres…bref, j’ai blindé le sac.
Parmi les meilleurs goodies, le t-Shirt Zelda (que je n’ai pas eu), la boule Nintendogs (que je n’ai pas eu), mais aussi le nettoie écran de la Psp avec au recto une petite encoche pour y placer sa mémoire stick à l’abri et au verso, une surface en peau de chamois ( ?) pour nettoyer et faire briller le large écran fragile (n’est-ce pas Chris Sama) de sa psp.
 
Voilà j’espère que le tour vous a plu, merci de me laisser vos impressions…
 
Iftol.
 
 
 
 
 

Publié dans jeux vidéos

Commenter cet article

Franko 05/11/2005 23:26

Bien jouer pour ce faaaaaaaaabuleux compte rendus des tes aventures (qui n'est pas du tout trop long) oooo combiens mouvementés!
Il a meme manger du petit robert on dirais ^^
Dans tout les cas bien jouer ^^

christophe 02/11/2005 04:25

joli recit monsieur lotfi et de tres belle photos ,surtout celle de julie lol .
Ta du bien t'amuser mon salaud! sinon ben a bientot pour de nouvelle aventure ciao chris .