Emeutes Urbaines

Publié le par iftol

La France en flammes…
La scène se passe sur CNN, le reportage s’ouvre sur des ombres se confrontant aux forces de l’ordre, les voitures incendiées font office de barricades…des policiers bras dessus, bras dessous s’entraident…l’un d’eux boite, il est touché. Les images et commentaires américains montrent un pays en état de siège, ravagé et en flammes
Ces images ont pris le pas sur celles de Bagdad…mais nous ne sommes pas en Extreme-Orient, il ne s’agit pas non plus d’une scène de La Haine ou d’un Ma 6T va CracKé en tournage.
Non, tout ceci se passe dans nos contrées…en banlieue, au début, puis en province…Les émeutes venant même s’échouer dans quelques pays européens.
 
Heureusement, nous n’en sommes à l’état apocalyptique que diffuse C.N.N.
 
Au départ, il y’avait 3 « jeunes », qui, voulant échapper à la Police ( pourquoi vouloir fuir la police quand on a rien à se reprocher mais d’un autre côté une charge violente et enragée d’une police peut en faire fuir plus d’un ) , deux se retrouvent électrocutés dans un transformateur haute tension d’EDF, le troisième est blessé…
S’ensuit des violences, des casses, des voitures brûlées…jusqu’ici même si cela n’est aucunement normal, on est dans le classique…Ce type d’evenment s’étant déjà produit auparavant.
 
Toutefois, le discours acerbe et « voyousant » (oui, j’invente des mots et alors ?) de nos têtes dirigeantes enveniment les événements au lieu de les calmer. Si on ajoute qu’au même moment, une grenade, dont on ignore encore l’appartenance (flic ou voyou ?), a fait violemment irruption dans un lieu de culte, il n’en faut pas plus pour attiser les colères locales.
Depuis, c’est le « bordel »…on en profite pour tout enflammer…
Les raisons de cette débauche de violence se dissipant dans la haine ambiante.
Alors on s’attaque à tout, voitures, écoles, concessions automobiles et entreprises locales…Se souciant peu des conséquences de ces actes…N’hésitant pas à envoyer valser des bus avec des gens à l’intérieur et blesser par la même occasion un bébé de 13 mois.
On déplore déjà un mort, une personne qui voulait éteindre un feu de poubelle qui menaçait  de réduire à l’état de cendre son immeuble…
 
J’avoue avoir du mal à comprendre…Tout ceci est un cercle vicieux… c’est comme un guerrier qui se plante sa propre épée dans le pied…se donnant en offrande aux extrémistes carnassiers qui n’attendent que cela.
A ce sujet, vous avez remarqué une allocution quelque part de JM Le pen ?
Non ! Il est tapi dans l’ombre, les politiques de tout bord et autre personne en manque de tribune officielle prenant sa place sur le piédestal télévisuel …le malin cerbère attend patiemment le week-end (18 novembre ) LINK pour se prononcer…Peut-être que d’ici là avec un peu chance, on pourra déplorer une poignée de décès supplémentaires ?
Les voitures brûlées sont dans des quartiers dits défavorisées…c’est souvent un outil de travail qui part en fumée pour un déraisonnable énervement.
Vivre dans un quartier qui est en constante construction est-il plaisant ?
L’image donnée et véhiculée sera-t-elle profitable ?
Non, définitivement non !
 
Les journalistes et les télés du monde jouent le rôle d’attiseur de cette violence… "C’est super CNN débarque chez nous"…Si les « casseurs » et la police sont le feu et la poudre…les médias n’hésitent pas endosser le rôle d’essence, attisant la flamme.
D’autant plus que les amalgames fusent…on parle indistinctement de jeunes, de voyous, d’immigrés, de jeunes de banlieue, de casseurs, de malfrats…
L’esprit simplet et mono neuronal avachi dans son fauteuil et regardant la télévision à la recherche d’images sensationnels, touché par la forme plus que par le fond, ne retiendra qu’une chose…banlieue = voyou !
Ajouter à cela, l’UOIF qui pète les plombs et qui érige une Fatwa (loi religieuse islamique) appelant au calme…De là à considérer que les « casseurs » ne sont que des musulmans, le raccourci sera vite pris par l’esprit simplet et mono neuronal…(vous commencez à le connaître).
 
Je partais pour donner un BLAME au traitement de ces infos par les médias et tout à l’heure, a fin de l’édition nationale de France 3, la journaliste lance que la rédaction a décidé d’arrêter de diffuser les statistiques des violences, ne plus indiquer le nombre de voitures brûlées…
Action louable mais tardive, et totalement inutile si elle n’est suivie que par France3 !
 
Les politiques semblent impuissants face à cette violence, ainsi, c’est de l’intérieur que semblent venir les premiers sursauts civiques (non, je ne parle pas de Sarkozy…), on commence à voir des regroupements de personnes s’organisant sous forme de milice…chassant les vandales et jouant les pompiers des banlieues…
Le 1er ministre donne plus de pouvoir aux préfets, ces derniers pouvant instaurer un couvre-feu sur leurs communes…
 
Dans ce chaos, où les politiques jouent la répression plutôt que la prévention, où les parents ne veulent plus endosser leur rôle accusant la conjoncture sociale de tous leurs troubles, où les banlieues ne savent plus pourquoi elles se battent… c’est encore la pacifique majorité qui paiera pour la perte de raison de la minorité violente…C’est encore elle qui souffrira des amalgames en tous genres du vulgus pecus…
Consolons-nous, dans toute cette noirceur, il nous reste les brillantes images de CNN…
 

Publié dans divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

iftol 16/11/2005 22:40

odeb, je t'ai reconnu...
Je sais que la decouverte de pouvoir poster des commentaires te perturbe quelque peu...mais evitons ce langage, y'a des enfants merde !
boujou quand même...

PS :Au fait t'es pas du même quartier que moi ?

Odeb 16/11/2005 22:27

Iftol,

Je crois, que toi aussi tu es en train de t'enflammer.
A mon avis tu es d'origine pas très saine !!! tu dois surement venir d'une cité qui craint du cul.
Essais de sortir ta tête de ce cul qui pue afin de sentir la bonne odeur des quartiers riches.
Voila mes commentaires très intéressants que je voulais partager avec toi.
Boujou

iftol 08/11/2005 23:11

Tout d'abord, merci pour vos commentaires.
J'aimerais réagir sur les mots de Perceval.En ce qui concerne les termes utilisés, je parlais du mot "jeune" de banlieue. Ce mot est utilisée à tort et à travers pour non seulement designer les habitants de ces quartiers mais aussi les voyous.
Ainsi ce mot regroupe dorenavant non seulement le jeune, pacifique habitant dans la banlieue mais aussi le voyou saccageant et brulant tout sur son passage.
L'amalgame est fait à tel point que l'on peut penser que sous je ne sais quel effet, le jeune pacifique peut à tout moment devenir voyou...
C'est totalement faux...il ne s'agit pas d'une seule et même personne...et effectivement, arretons le théorie du bien-pensant et appelons un chat un chat !

Ensuite, en ce qui concerne le traitement médiatique,je n'ai aucun cas demander une censure...au contraire. Toutefois, on assiste à une télevision spectacle...hallucinante ! L'info est retransmise comme un show où la pyrotechnie a bonne place ! Ce ton utilisé, cette manière de transformer l'information est condamnable...Malheuresement, aujourd'hui les images doivent claquer, choquer, et on peut y faire cotoyer n'importe quel commentaire tapageur sans ommetre une musique marquante...Aujourd'hui les Jt sont aussi dans la course à l'audience et les ficelles utilisées sur les réal-tv sont abondemment usités sur le Journal.
C'est cette surenchère que je condamne...D'ailleurs comme je le disais, France 3 a senti le vent tourner et arrete, non pas l'information spectacle, mais ce sinistre decompte qui doit surement faire l'objet de quelques paris d'autochtones.

Enfin, sur le dernier point,tu as raison, il faut arreter cet incendie...et il faut mobiliser toutes les forces pour etouffer l'embrasement des cités. Toutefois, il ne s'agit d'apposer une rustine et d'attendre que la fuite se colmate...un autre heurt, une bavure ou un malentendu peut faire sauter cette rustine...et tout le travail de colmatage effectué s'envolera.
Non, il faut regler le problème sur le fond, et à l'heure où j'ecris, on réhabilite les associations de quartiers, on remet en place les services et police de proximité...tout ce qui avait été jugé non productif ( car les resultats du travail preventif ne se voient pas tout de suite...) est maintenant remis au goût du jour.
En tous les cas, même si ce gouvernement ne fait pas l'unanimité et qu'il fait preuve, parfois, de maladresses, il bouge et essaie toutes les solutions possibles...et j'espère, tout comme toi, que celà s'apaisera !

mickael kael from cnn 08/11/2005 22:32

Ce qui se passe aujourd'hui dans nos banlieues et maintenant un peu partout en france est condamnable mais également dommageable.
Ce qui est dommage c'est que petit à petit, à force de s'abrutir d'images sensationnelles, une frange de la population(souvent pas concernées)va se contenter de faire un racourci et donc de faire un amalgame.
Mr le pen va en retirer son épingle du jeux alors que c'est lui qui nous donne réellement la haine.
le réel poison aujourd'hui n'est pas la jeunesse mais le racisme. La jeunesse est l'avenir, c'est pourquoi chaque jeune doit avoir sa chance(peu importe d'ou il vient)

Perceval 08/11/2005 15:18

Je ne suis pas vraiment d'accord avec ce qui est dit.

Tout d'abord sur le mot "Racaille", il me semble que sous ce terme on désigne bien des voyous, des délinquants, donc cela ne concerne qu’une minorité de jeunes, alors pourquoi certains se sentent-ils visés, auraient ils des choses à se reprocher ?
Eux mêmes se désignent parfois sous ce terme, et je crois qu’il y a une ligne de vêtement qui porte ce nom également.
Ce qui choque en France c’est lorsqu’on appel un chat un chat.

Ensuite sur le traitement médiatique, certes je suis conscient qu’il joue un rôle non négligeable sur l’attitude des voyous (ou racailles), mais est-il pensable de tronquer l’information sous prétexte qu’il est possible (et non prouvé) que cela a un impacte sur les émeutes ? Je ne crois pas, l’information doit être relayé telle qu’elle est, ni diminué, ni enjolivé. Si des voitures crames, il faut le montrer, si des policiers sont blessés, il faut le montrer également.

Quand à la prévention, elle me semble inutile pour le moment. La priorité étant de ramener l’ordre, c’est uniquement par la force et la dissuasion que nous pourrons y parvenir.