Le Prestige, critique magique

Publié le par iftol

Le prestige - Christopher Nolan - Sortie le 15 Novembre

Après un sublime Memento et après avoir le blason de Batman avec Batman Begins et avant de retrouver sa suite intitulée The Dark Night, Christopher Nolan nous surprend avec sa magie !

Londres, au début du siècle dernier...
Robert Angier et Alfred Borden sont deux magiciens surdoués, promis dès leur plus jeune âge à un glorieux avenir. Une compétition amicale les oppose d'abord l'un à l'autre, mais l'émulation tourne vite à la jalousie, puis à la haine. Devenus de farouches ennemis, les deux rivaux vont s'efforcer de se détruire l'un l'autre en usant des plus noirs secrets de leur art. Cette obsession aura pour leur entourage des conséquences dramatiques...

Après avoir créer le buz avec des affiches magiques, il me tardait de voir ce que valait le Prestige, lutte entre deux magiciens à la recherche du tour ultime.

Servi par une distribution magique ( oui c'etait facile ), le film enchante par ces acteurs et leur psychologie :

En effet, Christopher Nolan, a conçu le film comme un tour de magie...Ainsi, il nous guide dans des chemins qui nous poussent à amener des hypothèses qu'il se chargera de casser avec plaisir.

Les twists sont nombreux et les fausses pistes de rigueurs...Autant dans le scenario que dans le caractère des personnages, les apparences seront trompeuses.

Ainsi le pragmatique ira chercher la vrai magie et celui qui semble être douée par nature ne doit son talent qu'au travail et au sacrifice...Au milieu de Hugh Jackman et Christian Bale, tout deux magnifiques, les prestigieux seconds rôles defilent...Ainsi on y retrouve la magnifique Scarlett Johanson dans un rôle d'espionne, un David Bowie en sorcier et Andy Serkis ( le modèle de Gollum et du Kong de Peter Jackson ) en apprenti !

Après son rôle d'hippie dans Les fils de l'homme, Mickael Caine joue l'arbitre de ces foux furieux de l'illusion...Mais derrière l'illusion se cache la dure réalité et les coups bas, qui eux ne sont pas illusoires.

C'est un peu à l'image de cette cage metallique dans laquelle est enfermé un oiseau...sous un chale, le magicien ecrase completement la cage et fait apparaitre l'oiseau vivant dans une autre main. Le plan suivant montre le magicien, dans sa loge, qui s'attèle à desincarcer l'oiseau ecrasé dans la cage...

Ainsi à l'instar de ce tour, le twist final devient horrible quand il presente la dure vérité !

Côté technique, il n'ya rien à dire, le film enchante et la mise en scene est maitrisée...Par ailleurs, le fait de decouvrir les magiciens à travers leur journal intime est une idée plutôt ingenieuse et permet de recouper les points de vue des deux protagonistes principaux.

En Résumé

La promesse est là, le revirement inattendu et le prestige comble nos attentes ! Un film magique à voir absoluement !

Note

Publié dans Cinéma - Tv

Commenter cet article