Le héros de la famille, la critique

Publié le par iftol

Le heros de la famille - Thierry Klifa - Sortie le 20 Décembre 2006.

Casting fabuleux pour un film choral avec paillettes et tours de magie. Bienvenue au Peroquet Bleu.

Le synopsis

"A Nice, le temps d'un héritage dont l'enjeu est le "Perroquet bleu", un cabaret aux nuits magiques, les membres d'une famille éclatée se retrouvent malgré eux. C'est l'heure des explications, des règlements de compte, des aveux, des alliances insolites, des tiroirs secrets que l'on ouvre sans savoir qu'on va y trouver un peu de son histoire...
Dans cet univers, glamour et mystérieux, d'apparences et de portes dérobées, où il est parfois plus facile de s'inventer un personnage que d'assumer ce que l'on est, connaît-on vraiment ses parents, ses anciennes amours, ses enfants, ses amis ?"

D'habitude quand on va voir un film, on sait de quel film il s'agit et on sait à quoi s'attendre.

Pour ce film, la demarche fut differente. Invité pour le label des spectateurs UGC, le principe consiste à se deplacer pour un film dont on ignore tout, le style, la nationalité, le type de film...Une fois mon petit questionnaire en main ( qui fera office de support de ma critique ) et mon petit crayon au label ugc, je feuillette le petit livret Ugc presentant les films à venir...dans ma tête, deviner le titre du film qui allait être projeté occupait mes pensées..The Host, Casino Royale, un petit Blood Diamond, ou soyons fou, un Arthur et les Minimoys ( c'etait au mois de novembre...). Mais quand je tombis sur les pages glacées presentant le film "le heros de la famille" dans ce facicule de l'UGC, je me suis sentis pas très bien...ca allait être ce film, c'est sûr...Damned une comédie !!

Non, pas que je n'aime pas les comédies, mais ce n'est pas ma priorité au cinéma, attendant plutôt de les voir en Dvd...La production française se basant principalement sur ce type de film, il valait mieux se diriger vers la rareté pour qu'elle ne m'echappe pas plutôt que la production de masse, qui elle, est difficilement manquable.

La surprise de mauvais goût passée, on essaye d'apprecier le film qui s'ouvre par un "Allo, ta marainne est morte" et un "allo, ton parrain est mort !" Le tout pour designer la mort d'un gerant de cabaret qui a l'habitude de se travestir ! hum...super humour !

Passons l'humour plutôt bancal. Le film est surtout axé sur le thème de la famille et par n'importe quelle famille. Les diffrences entre famille de sang et famille d'adoption sont abordées, de même que l'homosexualité avec Pierrick Lilliu, le gars issu de je ne sais plus quelle émission starc'ac ou pop'stars qui apparait si peu à l'ecran que l'on ne peut predire son avenir cinématographique...

Par ailleurs, le mot famille n'est pas vraiment approprié tant ce petit monde est decousu...entre les enfants qui voient à peine leur parents, les parents qui fricottent avec n'importe qui, le père qui aime s'entourer de ces femmes...hum.

J'avoue ne pas avoir accroché à l'univers...De plus, malgré un casting quatre étoiles, on ne sent pas la cohésion entre les acteurs. J'avais la mauvaise impression que chacun recitait son texte mais qu'aucune interaction n'etait presente...Aussi bien interaction entre acteurs, qu'interaction avec nous, spectateurs...Ainsi l'ennui nous frappe de manière assassine et titille la raison qui nous fait demander "Mais qu'est-ce qu'on fait là ?".

Attention, toutefois, tout n'est pas à jeter.

Certaines repliques font mouche et même si la cohesion entre acteurs se fait difficilement sentir, les dialogues ont le mérite d'être travaillés. Ensuite, la panoplie d'acteurs nous permet tout de même de s'accrocher à l'un d'entre eux...ainsi, Emmanuel Beart en chanteuse est emouvante...Et enfin, le travail sur la photo est apreciable et devient remarquable lors des passages de cabaret.

Ce qui m'etonne le plus c'est que ce film ait reçu le label Ugc...Prenant en compte cet encard papier glacé dans le facicule Ugc, le fait que le film est produit par Ugc, je me demande si notre vote est pris en consideration ? Je vais donc mettre mon côté naïf et dire que je n'ai peut-être pas compris le film, en tous les cas j'attends vos réactions...qu'ils soient rassurants ou pas !

En Résumé

Une affiche impressionnante pour un film qui l'est moins. Entre naîveté et un mauvais goût de "je vais tout mettre dans ce film", il en devient indigeste et ennuyeux. Pour les amateurs de comédie et ceux qui n'auront rien à faire ce 20 Décembre.

Note

Publié dans Cinéma - Tv

Commenter cet article