Dexter, sang pour sang bon...

Publié le par iftol

Diffusée sur Showtime, Dexter aurait pu se vanter d'être LA revelation de cette année s'il n'y'avait eu les surpuissants Heroes.

Dexter Morgan est specialiste medico-legal du sang sur les affaires criminelles dans la cosmopolito-mexicaine ville de Miami.

Jusque là rien de bien transcendant, hormis que...hormis que Dexter a une double vie.
Certes, il est specialiste du sang le jour mais il met egalement ses talents à l'epreuve la nuit en mettant le masque de Serial-Killer !!!

Suivant un code "éthique" précis, il traque, collecte les preuves, extirpe les aveux et tue !
Ces cibles sont les malfrats echappant à la justice, Miami en regorgeant, il ne chôme pas...et en profite pour etendre sa collection d'echantillons sanguins.

Remarquablement interpreté par Michael C Hall, dejà vu dans Six feet under ( la mort semble le cotoyer), Dexter est vide de l'interieur. Denué d'emotions, il les simule toutes...amitié, amour, tristesse. La voix off, monotone et profonde de Dexter nous guide et nous envoûte...A l'instar des personnes qui le cotoie et même si l'on connaît sa vérité, il est difficile de condamner Dexter...il en devient presque attachant !

Les affaires se succedent, les crimes, exhaltations supremes de Dexter se perpetuent jusqu'à ce qu'il tombe sur Le méchant...Les victimes, tronçonnées en morceaux et totalements denués de sang sont disposées dans un spectacle macabre qui effrerai n'importe qui. Au contraire, ce spectacle envoûte Dexter qui y voit un l'oeuvre d'un génie...un génie qui titillera Dexter jusqu'à ses derniers retranchements.

La réalisation transpire la perfection...les couleurs rougeatres, denses comme le sang cotoient le noir et la blancheur pure...Le scenario est travaillé et reserve des surprises. Le mode narratif de la voix-off et les differents flash-backs nous permettent de "comprendre" les motivations de Dexter.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste, entre Debra, la soeur de Dexter qui cherche l'affaire du siècle, le père, que l'on voit uniquement par Flash-back lors de l'apprentissqge du code à dexter, le sergeant Doakes qui voit en Dexter un monstre depuis le debut et qui ne le lâche pas des yeux ou encore le compère asiatique vicieux et féru de jeu de mot salace sans oublier la petite amie, ramassée à la petite cueillère adepte d'un amour plus que platonique....Tout ce petit monde donne une densité speciale à Dexter, une ambiance.

Pour avoir un aperçu de l'ingéniosité de dexter, il suffit simplement de commencer par le generique qui montre cette ambiguïté dans les gestes quotidiens de Dexter, petite perle de mise en scene.

La série debarquera bientôt sur Canal+ puis sur TF1 ( surement à une heure tardive...)

En Résumé Dexter une veritable perle, un ovni dans le monde trop repetitif des séries. Ses acteurs, son scenario, son ambiance et le thème schyzophrenique...Tout dans Dexter frise la perfection. Vivement la saison 2 !
Avis

 9/10

Publié dans Cinéma - Tv

Commenter cet article