Je vais bien ne t'en fais pas - La critique

Publié le par iftol

Je vais bien, ne t'en fais pas - Philippe Lioret - Sortie le 06/09/2006

C’est au vu des bonnes critiques dont un label des spectateurs UGC, de l’affiche avec le regard bleu de l’actrice principale et la curiosité de voir Kad Merrad dans un rôle dont il nous a rarement habitué que je me suis empressé à voir ce film en avant-première.

L’histoire ( adapté du livre d'Olivier Adam) est basée sur Lili et la disparition de son frère Jumeau suite à une violente dispute avec son père. Lili, n’obtenant pas d’aveux de la part de ses parents sur le motif de cette dispute décide de ne plus s’alimenter…Quand un jour elle reçoit un courrier de son frère.

Maintenant alimentée et en bonne santé, elle decide d’aller à la recherche de son frère.

Sous un scenrio plutôt simple (au départ du moins), le realisateur nous peint le portrait d’une famille dechirée par le chainon manquant du frère disparu. Une famille où regne une certaine tension. Tension d’autant plus importante que l’on a conscience que la vérité nous est cachée.

C’est dans le contexte d’un père inexpressif et qui retient toute émotion joué par un etonnant et formidable Kad et une mère « au bout du rouleau », completement depassée par les evenements que l’on suit la quete de Lili juqu’à l’etonnant denouement ( dont j’avais malhereusement deviné l’issue…).

Melanie Laurent qui joue le rôle de Lili, surprend par tant de naturel et de grâce. Celà faisait longtemps que je n’avais vu une aussi remarquable interpretation. Fraiche et belle, elle joue la carte de l’emotion à merveille et on s’identifie très vite à ce personnage dont le frère representait surement le lien avec ses parents.

Le réalisateur dont je n’ai pas vu "L'equipier" ( Sadness) use de gros plans pour cerner beaucoup plus les personnages et créer cette emotion à fleur de peau. Les mouvements de caméra sont lents et travaillés et sont très representatifs du film.

Mais, encore une fois, beaucoup plus que la technique, c’est le formidable jeu des acteurs et notemment de kad.. et Mélanie Laurent qui nous impregne, surprenne.

Un film qui boostera surement leur carrière naissante.

On en sort surpris, avec une sensation bizarre…Ce film m’a donné la même sensation que celle ressentie après la sortie de la salle de « De battre mon cœur s’est arreté »,ce qui est un gage de qualité.

En Résumé Ce film est une merveilleuse surprise dont le succés depend surtout de ses excellents acteurs, notemment un Kad etonnant de sobrieté et une Mélanie Laurent troublante dont on suit attentivement la quete epistolaire vers le frère jumeau disparu. Plus que le denouement final et sa subtilité scenaristique, c’est le portrait de cette famille décomposée qui force l’admiration
Note


Publié dans Cinéma - Tv

Commenter cet article